6 avril 2020

Restez chez vous #02 - Incohérence

Suite à mon précédent article : "Restez chez vous #01 - Insouciance" :

Samedi 4 avril, en prenant mon poste, une de mes collègues m'informe que les règles avaient changées : le gouvernement a autorisé la réouverture du rayon végétal (en plus de celui de l'animalerie resté ouvert) pour les bulbes, les semences, les plants potagers et aromatiques avec un accès direct par la clientèle. Quant au reste des articles du magasin, un cordon de sécurité empêchent les clients de les prendre. Cependant, ils peuvent se les procurer en demandant à un employé d'aller les chercher pour eux.

Et, évidement, toute la matinée, j'ai dû faire front à une file ininterrompue de clients, venus en couple, en famille et même des personnes âgés, avec des caddies débordants, parfois plusieurs par clients ou, au contraire, avec deux/trois articles (ex. : un balai de paille et un géranium).

Et là, une véritable et immense colère m'a submergée... en pensant que je me mettais, potentiellement, en danger pour permettre à toutes ces personnes (qui considèrent les achats en jardinerie comme la promenade du week-end) de fleurir leurs jardins ! 

Comment peut-on considérer les articles d'une jardinerie comme essentiels ?

Alors que partout autour de nous on nous répète sur tous les tons, que face au Coronavirus seuls le confinement et la distanciation peuvent empêcher la multiplication des contaminations... alors que le gouvernement utilise des moyens répressifs pour faire respecter les règles du confinement qu'il a lui-même édictées... cette autorisation en vue de limiter les pertes économiques, va totalement à l'encontre des recommandations mises en place.

C'est complètement incohérent, voire contre-productif, de permettre ces attroupements de personnes en comptant seulement sur le bon sens de chacun, aussi bien des particuliers que des professionnels, pour suivre les mesures de protection. C'est également inconscient au vue de l'augmentation de l'épidémie dans le pays, du nombre croissant de décès et des risques considérablement de contamination que cela pourrait entrainer pour tous.
(Modèle broderie : "A la maison - créé par mes soins")

Les jours suivants, j'ai interpellé mes employeurs sur l'augmentation des risques face à l'afflut considérable de personnes dans le magasin mais ces derniers se retranchent derrière le peu de protections mises en place (pour la plupart inefficaces et illusoires) en ré-ouvrant simplement la jardinerie... tout en se félicitant de l'envolée des recettes.
Quant à moi, mes employeurs considèrent que je dois choisir entre préserver ma santé en démissionnant ou continuer à travailler dans la bonne humeur en me taisant.

Face à ce dilemme, comme beaucoup d'autres, je vais continuer à travailler (par crainte de me retrouver complètement démunie) la peur au ventre, les nerfs à vifs et la rage au coeur en espérant que je passerai entre les gouttelettes du Coronavirus.

26 mars 2020

Restez chez vous #01 - Insouciance

A l'heure ou une grande majorité des français sont confinés, je continue, quant à moi, à me rendre sur mon lieu de travail, dans une jardinerie/animalerie. Car en cette période de confinement, les articles du rayon animalerie sont considérés comme des produits essentielsHabituellement, je suis chargée de l'entretien des plantes d'intérieur et d'effectuer les encaissements. Certes, mes heures de présence ont été considérablement réduites mais, si j'avais eu le choix, j'aurai préféré être totalement confinée. 

Ainsi, très régulièrement, plusieurs fois par jour, je constate que beaucoup de personnes n'ont pas compris la gravité de la situation ou, carrément, ne tiennent pas compte des consignes de confinement.
En effet, je vois des familles entières, des personnes âgées arriver et je dois alors leur rappeler que seuls les déplacements impératifs et les achats de produits essentiels sont autorisés. Par téléphone également, je dois redire ces limites fixées par le gouvernement pour le bien de tous. (La plupart des personnes acceptent ces rappels avec simplicité mais, parfois, certaines répondent avec âpreté et brusquerie.)

Face à la légèreté de toutes ces personnes qui minimisent la dangerosité de cette épidémie, à chaque fois, l'incrédulité et l'incompréhension me submergent. Comment peut-on ne pas se sentir tous solidaires devant tant de gens contaminés, hospitalisés, devant le nombre croissant de décès et devant le dévouement, l'abnégation de tant d'autres...
Alors, certains jours, c'est un sentiment de colère et d'injustice qui m'envahit car ces personnes insouciantes ne se mettent pas seulement en danger mais aussi, potentiellement, toutes celles qu'elles croisent.
Pour finir sur une note plus légère, voici un modèle au point de croix que j'ai créé, alors si le cœur vous en dit, je vous offre la grille : "A la maison"

12 mars 2020

Maux doux #02

Après cette première trousse : "Maux doux #01", j'ai voulu en réaliser une autre dans un style très différent mais toujours pour le même usage :
Plus large que la précédente, cette trousse (L 18/12 x B 6 x H 12 cm) va, à présent, rejoindre ma pharmacie afin de rassembler quelques petits matériels.

Et si le cœur vous en dit, je vous offre la grille : "Maux doux"

ÉTHIQUE & DROIT D'AUTEUR :
Des grilles offertes... mais PAS LIBRES DE DROITS !
Toutes les grilles de broderie que je vous offre sont des créations personnelles
dont je conserve les droits d'auteurAinsi, merci de respecter mon travail :
©    en les utilisant exclusivement dans un cadre privé et non lucratif,
©    en ne les distribuant pas autour de vous
©    en ne les affichant pas en téléchargement sur d'autres sites/blogs,
... en donnant plutôt un lien vers mon blog.

27 février 2020

Bavoir pour doudou

Tata, tu sais...
mon nouveau doudou n'a pas de bavoir..."
*  *  *
Après ce message de détresse, j'ai bien sur réalisé un petit bavoir (7 x 6 cm) pour ma nièce (qui tout au long de son enfance a collectionné les doudous lapin et qui, aujourd'hui encore, à dix-huit ans, ressent toujours le besoin d'en avoir un) :
(modèle broderie : "The Ultimate Children's Alphabet Book by Linda Gillum and Holly DeFount - American School Of Needlework")
Rien de bien compliqué dans la confection de ce bavoir en effet, une chute de toile Aïda 7 pts/cm, un bout de biais fin (1 cm plié ; le seul que j'avais en stock), du fil et quelques heures m'auront suffit pour le finaliser. Ensuite, je l'ai personnalisé avec l'initiale du prénom de ma nièce et une fleur, toutes les deux brodées au Point de Croix.

Et si le cœur vous en dit, je vous offre le patron et le pas à pas : "Bavoir doudou"

ÉTHIQUE & DROIT D'AUTEUR :
Des grilles offertes... mais PAS LIBRES DE DROITS !
Toutes les grilles de broderie que je vous offre sont des créations personnelles
dont je conserve les droits d'auteurAinsi, merci de respecter mon travail :
©    en les utilisant exclusivement dans un cadre privé et non lucratif,
©    en ne les distribuant pas autour de vous
©    en ne les affichant pas en téléchargement sur d'autres sites/blogs,
... en donnant plutôt un lien vers mon blog.

13 février 2020

Duo de ballons coeur

La Saint Valentin approchant, les coeurs fleurissent un peu partout autour de nous... alors pour rester sur ce thème, voici une pochette (19/12,5 x 7 x 14 cm) confectionnée par mes soins :
Pour le motif brodé, les ballons cœur ont été réalisés grâce à la technique de l'Appliqué avec un contour au Point de Feston. Les ficelles, quant à elles, ont été brodées au Point de Tige.
De plus, cette pochette m'a permis d'optimiser mes chutes de tissus en confectionnant un joli contenant plein de charme.

Et si le cœur vous en dit, je vous offre le dessin : "Duo de ballons cœur"

ÉTHIQUE & DROIT D'AUTEUR :
Des grilles offertes... mais PAS LIBRES DE DROITS !
Toutes les grilles de broderie que je vous offre sont des créations personnelles
dont je conserve les droits d'auteurAinsi, merci de respecter mon travail :
©    en les utilisant exclusivement dans un cadre privé et non lucratif,
©    en ne les distribuant pas autour de vous
©    en ne les affichant pas en téléchargement sur d'autres sites/blogs,
... en donnant plutôt un lien vers mon blog.

30 janvier 2020

De carte en idée #05 - Voeux trombones

Le temps des vœux est à présent terminé... ainsi, je peux vous dévoiler les cartes faites maison (10,5 x 14,7 cm) qui contenaient les miens :
Comme ceux des années précédentes, j'ai choisi d'assembler un modèle de cartes doubles, rapide à réaliser et plutôt épuré mais au charmant rendu.

Et vous aimeriez peut-être revoir mes autres modèles de cartes : "De carte en idée # 04 - Vœux étoilés", "De carte en idée # 03 - Vœux ficelles", "De carte en idée #02 - Vœux puzzles" et "De carte en idée #01 - Vœux brodés".

16 janvier 2020

Meow #03-2020

Petits bonheurs et jolis souvenirs,
les photos que je partage avec vous ~ 2020 - Meow Le Chat :
♥  ♥  ♥
Depuis quelques mois, j'ai le bonheur d'accueillir chez moi un chat,
mon chat... que j'ai choisi de nommer Meow.
Craintif mais très doux, ce jeune félin devient peu à peu joueur et câlin
... pour mon plus grand plaisir.

1 janvier 2020

Douce année 2020

*  Chaque moment possède sa valeur.
L'aube porte l'espoir. La nuit porte conseil.
La nouvelle année porte le renouveau.
 Alors, que tous mes vœux vous
accompagnent pour une douce année 2020. * * 
(Modèle broderie : "Vœux 2020 - créé par mes soins")
* *
2020... une nouvelle année commence...
ainsi, c'est l'occasion pour moi de vous présenter
mes vœux et ma carte brodée (11 x 15 cm).

C'est également le temps de faire le bilan de celle qui vient de s'écouler.

Et je constate qu'avec la diminution des parutions de mes articles,
que le nombre de visiteur a également baissé.

Ainsi, entre mon travail à plein temps,
mon manque d'énergie pendant mes jours de repos
et donc, le peu de réalisation que je confectionne,
... je me demande si le moment n'est pas venu de fermer ce blog.

Pour l'instant, j'en suis encore au stade de la réflexion.
Alors je me laisse du temps avant d'agir,
du temps pour savoir s'il est toujours possible de tenir ce blog actif.
Dans le cas contraire, ce sera le moment de le supprimer
et de me tourner vers d'autres lieux de partage... 

En attendant d'être fixée,
je tiens à vous remercier, chères fidèles lectrices et abonnées,
pour tous vos commentaires et votre indéfectible présence :
* 1000 Merci *